Le retour des touristes en France

Un début de saison optimal ! Le retour des touristes

Depuis deux ans, les déplacements des voyageurs sont freinés par des restrictions sanitaires. Mais la saison 2022 lève tous les freins. L’occasion pour les voyageurs français et internationaux de parcourir le monde.

Attention toutefois, les restrictions sanitaires sont levées, mais les dernières actualités économiques (baisse du pouvoir d’achat, l’inflation) pourraient avoir un
fort impact sur les prochaines réservations des touristes.

1. Une pré-saison

Les premiers chiffres annoncent une dynamique positive pour l’année 2022 (vacances d’hiver, vacances de printemps et week-end de Pâques), dans la continuité pour mai et juin.

Selon l’enquête réalisée par ADN Tourisme concernant les organismes institutionnels du tourisme, les résultats démontrent une fréquentation de l’avant-saison 2022 supérieure à celle de 2021 pour 9 répondants sur 10, et même équivalente à supérieure à 2019 pour 64% d’entre eux.

Autre facteur bénéfique pour une bonne saison, la météo. Les derniers week-ends fériés et ensoleillés ont développé les envies de séjours.

2. Le tourisme français

Les Français souhaitent augmenter leurs déplacements touristiques pour cet été 2022. Selon Atout France :  7 Français sur 10 ont l’intention de se déplacer, soit un gain de +10 points par rapport à l’été 2021.

3 Français sur 4, souhaitent rester en France pour profiter des vacances d’été. Ils vont séjourner sur la côte méditerranéenne et atlantique pour un séjour moyen de 11 jours.

Attention à ne pas négliger l’arrière-saison, le mois de septembre s’annonce prometteur et supérieur au mois de juin (fréquentations enregistrées).

3. Le retour des touristes internationaux

Les touristes internationaux souhaitent eux aussi augmenter leurs déplacements touristiques pour cet été 2022. Ils seront proches voire plus nombreux qu’en 2019.
Ces chiffres seront les plus élevés des deux dernières années avec une progression de +20 à 30 points selon les marchés par rapport à la saison 2021.

La France attire les pays voisins : la clientèle belge, avec 29% d’intentions de séjours, suivis des Suisses et des Italiens.

Les campings observent une hausse des réservations avec +21 % en juin 2022 comparé à juin 2021, avec un fort retour des touristes internationaux. (Source : la FNHPA et ADN Tourisme).

A contrario, la « campagne » a du mal à séduire les voyageurs avec une baisse des réservations -4% pour les Français et -9% pour les clientèles internationales.

4. Attention aux crises actuelles

Suite aux dernières actualités, les dépenses des vacanciers pourraient être diminuées, tout comme la durée de leur séjour.

Les inflations du coût du carburant pourraient résigner les voyageurs à partir moins loin et moins longtemps. Les dépenses « loisirs » seraient également impactées.

Depuis début juillet, les entreprises aériennes et ferroviaires font des grèves régulièrement, rendant les déplacements plus compliqués. 

Les conditions climatiques (sécheresses, canicules…), les incendies comme celui du bassin d’Arcachon, peuvent repousser certains choix de destinations.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer